Crocus

Vous le faites tous les jours, toute l’année. Des fois en y pensant des heures, en calculant tout, même le moindre détails. Des fois en n’y pensant pas du tout. De manière automatique et machinale. Ou au contraire, c’est une réflexion minutieuse. Et grâce à ce geste quotidien, vous vous sentez la reine de la journée, de votre vie! Ou tout l’opposé, pas envie, pas l’humeur, pas la motivation, pas envie d’y penser, de perdre du temps.

De quoi je parle? Mais de s’habiller bien sûr! Un geste si quotidien qu’on n’y pense plus ou qu’on y pense tout le temps.

Normal, car même si c’est devenu banal, s’habiller n’est pas si anodin!

Pourquoi s’habiller?

  • Pour se protéger: oui, là je vous l’accorde, c’est logique, mais c’est la raison pour que nos ancêtres, les hommes des cavernes, ont dû s’habiller. Pour se protéger du froid, de la pluie, du soleil. Et qu’on continue à le faire actuellement: en hiver, vous ne mettrez pas vos tongs, et s’il pleut, vous prendrez votre veste imperméable. Ou je me trompe? ?
  • Pour camoufler: ici aussi, ceci vous paraîtra logique, on camoufle nos parties intimes. Par pudeur, par soucis moral, pour ne pas exciter les humains de l’autre sexe (enfin quoique encore…. lisez la suite)
  • Pour séduire: Si certaines partie resteront cachées ( ? ), tout un jeu est possible: jupe fendue qui fera apparaître subtilement une jambe, décolleté pour donner envie de voir la suite, maquillage pour se mettre en valeur, vêtements coupés pour accentuer ou au contraire « rectifier » les formes du corps. Les possibilités sont nombreuses.
  • Pour s’identifier: s’identifier à un groupe en premier lieu. Cela peut être la culture, la nation, le rang social, l’âge et aussi le style de musique qu’on aime, les idées qu’on aimerait véhiculer, etc. Et aussi s’identifier en tant que « moi » profond. Car « dès qu’on est habillés, nous sommes marqués. » (philovive.fr)
  • Vous ne portez pas des talons aiguille  car c’est utile, mais parce que l’image que vous voulez donner en dépend. Même quand vous dites « Moi je ne fais pas attention à ce que je porte » ou que vous essayer de vous cacher sous des gros pulls informes, cela montrera quelque chose de vous: vous vous rebeller pour le premier cas et que vous n’êtes pas sûre de vous dans le 2ème.

Montrez la bonne image de vous

Et non, cela ne sert à rien de vous cacher, on vous verra! Alors autant montrer la personne joyeuse et malicieuse que vous êtes! N’ayez pas peur d’affirmer votre caractère, votre identité.

Car quoique vous mettiez, les gens se feront une idée de vous, vous « étiquetteront » selon votre habillement. Vous connaissez sûrement le proverbe, « l’habit fait le moine »? Même si certains préjugés peuvent être balayés, ce dicton reste vrai pour une première impression, ou un jugement qu’on doit faire.

Exemple? Vous êtes perdue dans une ville. Vous allez demander à quelqu’un votre chemin (oui car Googlemaps, vous ne l’avez pas, car plus de batterie sur votre Natel ? ).

Vous allez à coup sûr demander à une personne, que vous aurez jugé en grande partie selon son habillement, qui vous semblera la plus rassurante. Ai-je tort?

Et une astuce que je vous livre. Si on choisit les habits selon ce qu’on veut paraître (belle, assurée, forte, riche, cool, etc.) l’effet contraire existe aussi! Ils ont assurément un effet placebo.

Vous n’avez pas le moral, envie de trainasser en jogging informe? Certes, cela montrera votre humeur du moment, mais pour remonter votre moral, ce n’est pas terrible!

Essayez plutôt de mettre vos habits préférés, dans lesquels vous vous sentez la femme rieuse et pétillante que vous êtes habituellement. La bonne humeur pointera son nez peu après!

Et maintenant à vous, dites-moi pourquoi vous vous habiller?

Quelle est l’image que vous cherchez à transmettre?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

Wishlist 0
Open wishlist page Continue shopping